Myra-Demre-chapelle-byzantine

Vol d’une croix byzantine dans une chapelle du XIIe siècle à Myra

La croix d’une chapelle byzantine du XIIe siècle, située à l’extérieur de l’ancienne cité de Myra, dans la province d’Antalya, au sud de la Turquie, aurait été volée.

Une enquête a été ouverte au sujet de ce vol. La croix en marbre, longue d’une vingtaine de centimètres, aurait été volée entre le 24 et le 26 mai dernier. Le voleur aurait été vu par des officiers de sécurité à Myra, et par une famille vivant près de la chapelle.

L’édifice d’époque byzantine a été dégagé durant des fouilles en 2010 menées par le professeur Nevzat Çevik, membre du département d’archéologie de l’université d’Akdeniz, et chef des fouilles de Myra, ainsi que par le professeur Engin Akyürek, du département d’histoire byzantine de l’université d’Istanbul.

Située à 5,5 mètres en-dessous du niveau du sol, la chapelle n’est pas ouverte aux visites. Elle a été restaurée grâce aux contributions de l’ancien ministre de la culture, Ertuğrul Günay, et a été couverte pour la préserver des intempéries, car la partie supérieure de sa voûte n’existe plus. Des peintures représentant saint Nicolas de Myra, la Vierge Marie et Jésus sont visibles à l’entrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *